Campaign Image Tablet

WORLD AiDS DAY 2023

Chaque année, le 1er décembre, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Lutte contre le Sida, nous attirons davantage l’attention sur le VIH, car en 2023, il y a toujours beaucoup d’ignorance et de clichés concernant le virus. Les personnes avec le VIH sont ainsi exposées à une stigmatisation persistante et douloureuse. Une raison de plus pour soutenir cette année la nouvelle campagne de sensibilisation dont le message « Toujours à la recherche du VIH ? » ne peut être plus clair.

La campagne

Toujours à la recherche du VIH?

i=i

keskesé?

Au cours des 40 dernières années, la science n’a pas été inactive dans la lutte contre le VIH.1 Aujourd’hui en Belgique, les personnes avec le VIH disposent de traitements simples qui peuvent assurer la suppression du virus VIH à des niveaux extrêmement faibles qui rendent le virus indétectable dans leur sang.2 Ceux qui suivent correctement leur traitement suppriment le virus VIH au point qu’il est indétectable et donc intransmissible.§3

i=i

génial!

Malheureusement, cette nouvelle fantastique est encore trop peu connue du grand public. D’où la campagne de cette année, symbolisée par des personnes qui scrutent une énorme loupe à la recherche du VIH. La définition de ‘ i=i ‘, à savoir qu’un traitement approprié rend le virus indétectable et donc intransmissible, montre immédiatement que cela n’a pas de sens. Avec ce langage clair et précis, nous visons à lutter contre le manque de connaissances sur le VIH. Nous espérons ainsi réduire les préjugés et la stigmatisation des personnes avec le VIH.

La stigmatisation en 2023, vraiment?

Les progrès réalisés par la science dans la lutte contre le virus VIH sont énormes. Les médicaments d’aujourd’hui sont plus efficaces, plus facilement disponibles et plus faciles à prendre. En conséquence, la qualité de vie des personnes avec le VIH s’est considérablement améliorée. Mais la stigmatisation reste, même si c’est dépassé.

Une partie du grand public continue de penser que le VIH est très contagieux ou que l’on ne contracte le virus qu’en faisant de mauvais choix. Parfois, les personnes vivant avec le VIH voient leur entourage s’éloigner, au sens propre comme au sens figuré. Ils peuvent alors se sentir seuls et isolés. Dans d’autres cas, ils intériorisent la stigmatisation et commencent à se sentir coupables ou anxieux, ce qui les empêche de demander les soins nécessaires.

La stigmatisation du VIH peut conduire à :

  • Licenciement et chômage
  • Violence gratuite
  • Exclusion et marginalisation
  • Des soins de santé de moins bonne qualité
  • Adhésion insuffisante au traitement

C’est frustrant – et très injustifié. C’est pourquoi nous voulons faire en sorte que i=i ou indétectable = intransmissible fasse partie de la culture générale. Avec une charge virale indétectable permanente, le virus est indétectable dans le sang et n’est plus transmis§. Cette preuve scientifique existe depuis plusieurs années maintenant.3,4
Il est grand temps que cela fasse partie de notre culture générale.

indétectable
= intransmissible

i=i5

Indétectable = Intransmissible. Ou i=i.

Un message simple qui a un grand impact, car ceux qui suivent correctement leur traitement contre le VIH peuvent supprimer le virus au point de le rendre indétectable dans le sang. Après six mois, le virus ne peut être transmis par le biais d’une relation sexuelle ou de la mère à l’enfant (sans allaitement).3,4*

‍Débarrassez-vous des mythes et des fables du passé. Vous pouvez serrer la main ou embrasser une personne séropositive. Vous pouvez prendre un café ensemble ou travailler sur de grands projets. Et en récolter les bénéfices. Parce que i=i.

*0 pour 5 482 mères sous traitement antirétroviral continu à la conception et ayant une charge virale indétectable à l’accouchement. Aucun bébé n’a été allaité et tous ont reçu un traitement prophylactique néonatal.4

Faits et chiffres en Belgique 6

Il y a eu 781 nouveaux diagnostics en 2021.

  • En 2021, on estime à 19.177 le nombre de personnes vivant avec le VIH en Belgique,
  • sur ces 19.177 patients, 94 % ont été diagnostiqués,
  • sur ces 94%, 89% ont reçu des traitements antirétroviraux (anti-VIH)
  • et parmi ces 89%, 97% avaient une charge virale non mesurable. C’est-à-dire que le virus VIH n’était plus détectable dans leur sang et donc intransmissible§.

Comment le VIH peut-il être transmis?

Le VIH peut se trouver dans le sang, le sperme et le liquide pré-éjaculatoire, les fluides vaginaux et le lait maternel. Si ces fluides corporels entrent en contact avec le sang ou les muqueuses d’une personne, il existe un risque de transmission du VIH. Il peut s’agir des muqueuses de la bouche, de l’anus, du vagin et du pénis.7
2023 = La fin de la stigamtisation?

Et maintenant?

D’ici 2030, nous voulons mettre fin au sida dans le monde entier.8

‍Pour atteindre cet objectif, l’ONUSIDA a fixé en 2014 des objectifs mondiaux concrets nécessaires pour enrayer l’épidémie de sida.

Les objectifs 90-90-90 ont été fixés avec 2020 comme échéance :

90%

de toutes les personnes vivant avec le VIH devraient connaître leur statut VIH.

90%

de toutes les personnes dont l’infection par le VIH a été diagnostiquée devraient recevoir un traitement antirétroviral (anti-VIH) durable.

90%

des personnes recevant un traitement antirétroviral devraient avoir atteint la suppression de la charge virale, c’est-à-dire que le virus VIH est tellement supprimé dans leur sang qu’il n’est plus détectable.

Bien que la Belgique, parmi plusieurs autres pays, ait atteint ces objectifs depuis 20206, il reste encore beaucoup à faire au plan global. Et des efforts supplémentaires sont également nécessaires en Belgique même. C’est pourquoi, en 2021, l’ONUSIDA a fixé de nouveaux objectifs à atteindre d’ici 2025. En visant maintenant 95-95-95, une vision plus large est adoptée. Un autre objectif est que d’ici 2025, moins de 10% des personnes vivant avec le VIH soient victimes de stigmatisation et de discrimination.9

Ce qui nous ramène à cette campagne : en apportant plus de clarté, nous voulons lutter contre les préjugés, réduire la stigmatisation et la discrimination à l’égard des personnes vivant avec le VIH.

COORDONNÉES

MSD Belgium
msdbelgium@msd.com

Gilead Sciences
BR.Reception@gilead.com

ViiV Healthcare
be.viiv@viivhealthcare.com

§par voie sexuelle ou de mère à enfant pendant la grossesse (sans allaitement)

ABRÉVIATIONS

sida = syndrome immunodéficitaire acquis ;
VIH = virus de l’immunodéficience humaine ;
ONUSIDA (UNAIDS) = Joint United Nations Programme on HIV/AIDS.

RÉFÉRENCES

  1. https://preventionsida.org/fr/quest-ce-qui-a-change-40-ans-apres-larrivee-du-vih/ Dernière consultation novembre 2023.
  2. https://preventionsida.org/fr/traitement/vih/les-traitements-contre-le-vih/ Dernière consultation novembre 2023.
  3. Rodger AJ, et al. Lancet 2019; 393: 2428–38.
  4. Sibiude J, et al. Update of Perinatal Human Immunodeficiency Virus Type 1 Transmission in France: Zero Transmission for 5482 Mothers on Continuous Antiretroviral Therapy From Conception and With Undetectable Viral Load at Delivery. Clin Infect Dis. 2022 Aug 29;ciac703. doi: 10.1093/cid/ciac703. Online ahead of print.
  5. https://preventionsida.org/fr/protection/indetectable-intransmissible-ou-ii/ Dernière consultation novembre 2023.
  6. https://www.sciensano.be/sites/default/files/rapport_vih_2022_fr.pdf Dernière consultation novembre 2023.
  7. https://preventionsida.org/fr/vih/comment-se-transmet-le-vih/ Dernière consultation novembre 2023.
  8. https://files.unaids.org/en/media/unaids/contentassets/documents/unaidspublication/2014/90-90-90_en.pdf Dernière consultation novembre 2023.
  9. https://aidstargets2025.unaids.org – Dernière consultation novembre 2023.

ER: ViiV Healthcare srl/bvba Site Apollo – Avenue Pascal 2-4-6 – 1300 Wavre Belgium | NP-BE-HVU-WCNT-230003 – November 2023.
Gilead Sciences BV/SRL – Park Lane, Culliganlaan 2D, 1831 Diegem | BE-UNB-0967 – November 2023.
MSD Belgium BV, Vorstlaan 25 – 1170 Brussel | BE-NON-01895 Date of last revision: 11/2023